Welink Architects Welink Architects
Comment rédiger un rapport de construction professionnel

Comment rédiger un rapport de construction professionnel ?

Welink Architects

Welink Architects

Le suivi du chantier de construction est l'une des tâches les plus importantes de l'architecte. Ainsi, la rédaction du rapport de construction professionnel, bien que n'étant pas la tâche la plus glamour de la profession, est très importante car elle facilite le processus de construction. Il le fait en évitant les malentendus entre toutes les parties impliquées dans le projet.

 

Que vous soyez un jeune architecte ou que vous souhaitiez simplement améliorer vos rapports de chantier, voici quelques conseils pour structurer ce document et être exhaustif dans son contenu. 

 

 

Sommaire :

 

1. Qu'est-ce qu'un rapport de construction professionnel ?

2. Comment rédiger un rapport de construction professionnel ?

3. Quels éléments sont inclus dans un rapport de construction ?

  • a. Le numéro du rapport
  • b. Le titre du rapport 
  • c. Les détails du projet
  • d. Date et heure
  • e. L'état d'avancement des travaux
  • f. La liste des personnes présentes
  • g. La liste de distribution
  • h. L'état et l'avancement des travaux et les éventuelles lacunes.

4. Informations pratiques

 

 

1. Qu'est-ce qu'un rapport de construction professionnel ?

 

Les rapports ou procès-verbaux de construction vous permettent de documenter les observations faites lors des visites de chantier et de les communiquer aux différentes parties impliquées dans les travaux de construction. 

 

Ces documents comprennent généralement un rapport sur

  • le respect des délais
  • l'exécution correcte des travaux
  • les éléments qui doivent être réparés et les points à améliorer
  • les modifications et les travaux supplémentaires à effectuer. 

Le rapport est structuré selon un modèle standardisé. 

 

 

2. Comment rédiger un rapport de construction professionnel ?

 

Le rapport est structuré de manière à être clair. Il doit être facile à lire et les informations importantes doivent être faciles à trouver pour les parties concernées. Il est donc conseillé d'utiliser la même mise en page avec les mêmes titres et sous-titres dans chacun de vos rapports. 

Le rapport doit être bref et concis. Il n'y a pas besoin de longs paragraphes. 

 

Pour le rendre plus lisible et illustrer les points détaillés dans le rapport, ajoutez des images et annotez-les. Un cercle ou une flèche permet au lecteur de voir d'un coup d'œil le point important à noter dans l'illustration. 

 

Enfin, être bref ne vous empêche pas d'être minutieux et d'ajouter tous les détails nécessaires. Vous pouvez ajouter des plans et des échéances à votre rapport et attribuer chaque observation à l'entreprise ou au professionnel concerné. N'hésitez pas à énumérer vos observations afin que le rapport soit le plus lisible possible. 

 

 

3. Quels éléments sont inclus dans un rapport de construction ?

 

Le numéro du rapport

Tout comme vos factures et devis, vos rapports de construction doivent avoir un identifiant unique. Cet identifiant est composé de l'identifiant du projet et ensuite du numéro du rapport. 

 

 

Le titre du rapport 

Ce titre doit être court, par exemple : "rapport de construction n°X pour le projet Y".

 

 

Les détails du projet

Elle doit inclure le nom du client, l'identifiant du projet, le lieu de la construction et une brève description. 

 

 

Date et heure

La date et l'heure de votre visite ou réunion sur le site de construction mentionné dans le rapport doivent être incluses. 

 

 

L'état d'avancement des travaux

L'architecte y donne son impression générale sur l'avancement des travaux. Vous pouvez illustrer cette section par une photographie du site.

 

 

La liste des personnes présentes

Vous devez dresser une liste de toutes les personnes présentes sur le chantier lors de votre visite. 

 

 

La liste de distribution

En général, l'architecte envoie ce rapport par e-mail et doit garder la liste des expéditeurs visible. 

 

 

L'état et l'avancement des travaux et les éventuelles lacunes.

Il s'agit de la partie principale du rapport. L'architecte y énumère toutes ses observations sur le projet dans son ensemble et sur chaque tâche en cours. Si nécessaire, ils mentionnent les déficiences et les non-conformités du travail, en les décrivant en détail. Ils identifient le problème, ses causes et les mesures à prendre pour le résoudre. 

 

 

4. Informations pratiques

 

Le rapport se termine souvent par la date de la prochaine visite prévue de l'architecte et de la prochaine réunion de chantier. 

 

Il s'agit d'un paragraphe standard qui vous protège juridiquement. 

 

Vous pouvez personnaliser ce rapport avec votre logo et vos coordonnées, mais n'oubliez pas que la mise en page du rapport de site doit rester simple. De nos jours, il existe de nombreux logiciels et applications qui permettent de créer facilement des rapports standardisés. 

Vous êtes architecte ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des architectes